Retour à la galerie des Offices, le chef-d’œuvre de van Huysum a été volé par les nazis

Retour à la galerie des Offices, le chef-d'œuvre de van Huysum a été volé par les nazis

Florence – retour à la maison après 75 ans d’absence, le Vase de fleurs par Jan van Huysum, volés dans les forces armées par les nazis en 1944 et est resté jusqu’à maintenant dans les mains d’une famille allemande. Une cérémonie solennelle dans la Salle Blanche du Palazzo Pitti, en présence des autorités des deux pays, a confirmé le retour de l’État italien et le ricongiugimento pour les collections de la Galerie degli Uffizi, arrive à après un laborieux travail de la diplomatie culturelle.

Les aventures de la précieuse nature morte dix-huitième siècle, en effet, pas fini avec la réquisition par l’armée d’hitler en retraite vers le col du Brenner, et avec le vol à partir de la partie de même un caporal, dans le nazi, que les prélèvements par le dépôt de Castel Giovo, Val Pissiria, à envoyer comme cadeau à sa femme.
Jusqu’en novembre 1989, de la peinture semble pas y avoir de trace. Quelques semaines après la chute du Mur de Berlin, les propriétaires contacté la Galerie d’art de l’État de Bavière à la recherche d’informations sur l’authenticité et la valeur du cadre. Après l’avoir restauré et à Munich, a essayé plusieurs fois de le vendre à l’État italien, par le biais d’intermédiaires, en les menaçant de le vendre à un tiers ou de la détruire en cas de refus. C’est alors que le Commandement de la Protection du Patrimoine Culturel de l’arme des Carabiniers a cédé la place à une enquête sur le cas. Quand en 2016, le nouveau émissaires contacté la galerie des Offices, avec une nouvelle demande de paiement, le Procureur de la République de Florence et a ouvert une affaire de tentative d’extorsion.
Pendant ce temps, sur le plan diplomatique, a commencé l’opération conjointe menée par le Ministère du Patrimoine et Activités Culturelles auprès de la Commission Nationale pour les Restitutions, qui participent également au Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale et le Ministère de la Justice.

Après son retour aujourd’hui pour le travail de la ministre des affaires Étrangères allemand Heiko Maas dans les mains des ministres italien Enzo Moavero Milanesi et Alberto Bonisoli, du général commandant des Carabiniers Giovanni Nistri, et le directeur de la galerie des Offices, Eike Schmidt, le Vase de Fleurs seront exposées dans une exposition spéciale à la Salle de Musique de la Galerie Palatine pendant environ quatre mois. Dans la suite, il sera de retour à son emplacement d’origine dans la Sala dei Putti, où à partir du premier janvier 2019 à sa place était ornée d’une reproduction photographique de la peinture avec l’inscription “volé” dans les deux langues. Maas va l’amener avec lui en Allemagne, comme promis par le directeur du musée de florence au début de cette année, quand il a fait appel à l’Etat allemand pour le retour.

Le Pot de Fleur est une création des plus célèbres et bien répertoriés peintre de natures mortes active dans les pays-bas au début du Xviiie siècle. Jan van Huysum dans le genre, qui a déjà été un fer de lance de la peinture hollandaise, avait atteint des niveaux de précision naturaliste jamais-avant-vu: devenir assez conscient pour observer les ailes semi-transparent insectes et les pétales de fleurs délicates présente dans le tableau dans la galerie des Offices, qui est aussi le sujet de prédilection de l’artiste. Pour apporter de la peinture à Florence, en 1824, il fut le grand-duc Léopold II de Habsbourg-Lorraine, qui a acheté pour en terminer le plus grand et le plus diversifié de la collection de natures mortes existant dans le monde: ce qui est fait ensemble, au Palazzo Pitti par son prédécesseur, Cosme III de Médicis (1642-1723), un grand amoureux de la peinture hollandaise.

Retour à la galerie des Offices, le chef-d'œuvre de van Huysum a été volé par les nazis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *